Le sujet a fait le buzz durant toute la journée du 27 février, et cette fichue robe provoque toujours des débats sans fin. Bien que le sujet soit anecdotique, pour tous ceux qui comme moi ont vu la robe changer de couleur d’une minute à l’autre (sur le même écran et les même conditions d’éclairages), c’est une expérience troublante sur laquelle j’ai eu envie de me pencher. Surtout que j’exerce un métier où l’image occupe une place centrale.

Couleurs opposées

Les deux interprétations qui font débat sont la version bleu/noir et la version doré/blanc. Le bleu et le jaune/doré sont deux couleurs complémentaires, c’est à dire qu’elles sont situées de part et d’autre du spectre colorimétrique (J60 et B240) :

Disposition des couleurs sur un disque

« Color wheel with degree » par Sylveno. Licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

Le bleu (ou le jaune) va servir de référence à notre cerveau pour interpréter toute l’image (et recomposer ainsi toutes les couleurs qu’elle contient. Ainsi en appliquant un effet « inversion des couleurs » (aussi appelé « effet négatif ») sur l’image de la robe, ça permet de mettre en évidence de manière flagrante qu’elle est bel et bien bleu et noir, puisque les couleurs inversées sont blanche (le négatif du noir) et jaune (le négatif du bleu).

La robe qui fait débat en mode négatif

Pour ceux qui voient la robe blanc et or, elle devient d’un coup or et blanc. Et pour ceux qui la voient bleu et noir, ça leur permet de voir à quoi elle ressemble pour ceux qui la voient différemment.

En allant plus loin : comme l’on constatés de nombreux internautes, en baissant la luminosité et en renforçant les contrastes de l’image, il ne fait plus aucun doute que la robe est bleue et noir. Et en inversant cette nouvelle image, on obtient à la place d’un bleu profond un jaune magnifiquement doré :

La robe est bleu et noir, mais jaune et blanche lorsqu'on inverse les couleurs

La robe originale

Alors qu’en déduire ? C’est un peu comme l’histoire du verre à moitié plein et du verre à moitié vide : notre cerveau inverse littéralement la perception de ce qu’il voit. Et là où ça devient encore plus flagrant, c’est en se référant à la robe originale qui est en vente en ligne pour la modique somme de 50£. Sur cette image il ne fait aucun doute que la robe est bleue et noire.

La robe est en vente sur Amazon

Mais en procédant de la même manière et en inversant les couleurs, on obtient sans surprise une robe… blanche et or :

La version jaune et blanche de La Robe

Pourquoi l’illusion colorimétrique n’est-elle produite que par une seule image, et pas en voyant la robe elle-même ? Car les conditions d’éclairage et de prise de vue de cette robe est très particulière : en matière de saturation (assez faible) et d’exposition (surexposée). L’image se situe sur un fil, et notre cerveau a du mal à pencher d’un côté ou de l’autre.

Pour une explication plus scientifique et détaillée :